"Le travail de la matière textile puis la gravure m'ont amenée à m'interroger sur le papier. Simple support de l'image gravée au début, il est devenu peu à peu le parcours obligé de mes recherches sur la mémoire, individuelle ou collective, ressentie, écrite, imaginaire. Cette mémoire qui renaît dans chacun de mes travaux comme autant de tiroirs qui s'ouvrent à la moindre émotion."
Catherine Bernard